Jouer avec les formes

Les séries de Lucien Hervé ou de Eric Forey propose une approche de la photographie très graphique. Si l’un joue en plus sur les couleurs et leur saturation fortement expressive, l’autre s’appuie sur le contraste marqué du noir et blanc pour souligner le rythme des lignes.

La photographie est un art du regard construit, et dans les éléments de construction in retrouve facilement des formes identifiables (géométriques) auxquels l’oeil plutôt habitué prête attention.

Un jeu photographique peut être ainsi de traquer dans l’environnement ces formes afin d’en faire des sujets photographiques.

A faire avec les élèves :

  • lister les formes géométriques que les élèves connaissent
  • lancer une « chasse au trésor visuel » : photographier 3 triangles par exemples, 2 cercles, 3 lignes parallèles, etc… voire des combinaisons de formes
  • faire échanger les élèves sur ce qui fait l’efficacité de certaines images par rapport à d’autres.
  • ce jeu avec les formes est combinable avec le jeu sur les couleurs

Le plaisir de la photographie classique est aussi à commenter : il est intéressant de faire échanger les élèves sur ce qui conduit à trouver de la satisfaction esthétique devant les représentations géométriques. Ainsi il est possible de souligner l’importance de la géométrie (et des mathématiques) dans l’histoire de l’art :

  • nombre d’or
  • perspectives
  • solides mathématiques

Il est possible de faire dessiner par exemple des polyèdres complexes pour en faire objet d’art (exemple du rhombicuboctaèdre de Léonard de Vinci)

Publicités