Découvrir Saikou DICKO

Extrait du catalogue :

« Après 20 ans de dessin et de peinture, en 2005, j’ai décidé de me mettre à la photographie pour faire partager ma vision de l’ombre à tout le monde. Pour moi, c’est l’ombre qui m’a permise d’apprendre à dessiner et c’est comme l’enfant d’un voisin qui venait me rendre visite. Cet enfant m’a donné l’amour des enfants et l’envie d’en avoir. Je me suis alors mis à chercher une femme et je l’ai trouvée, c’est ma peinture. Nous avons fait des enfants ensemble et ce sont mes photos d’ombres. Qui dit que ce n’est pas bon de faire beaucoup d’enfants ? Faux, il suffit juste de penser à leur avenir auparavant. Ma femme et moi, nous avons beaucoup d’enfants et nous continuons à en faire »

D’ombres volées en taches qui sont dessinées naturellement sur les sols ou les murs par les pluies et le temps, ou par l’homme et l’animal sur les trottoirs et les murs de la ville, le travail photographique de Saidou Dicko nous installe dans cet œil particulier d’un berger de l’imaginaire qui s’inspire de ses visions tirées de France, de Sénégal et du Burkina Faso.

Le travail de Saidou Dicko a fait l’objet de nombreuses distinctions : il a notamment remporté le prix de la Fon- dation Blachère en 2006 à Dakar, ainsi que le prix de la Francophonie en 2007 aux Rencontres africaines de la Photographie à Bamako (où il a également exposé en 2009). La série « Le voleur d’ombres » a été éditée par Africalia Editions & Roularta Books en 2007. Saïdou Dicko est également peintre et vidéaste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s